Du 15 au 19 janvier, Davos accueillera de nombreuses personnalités politiques et des chefs d’entreprise renommés. Parmi les invités figurent le secrétaire d’État américain Antony Blinken, Emmanuel Macron et le Premier ministre chinois Li Qiang. Des jeunes entreprises françaises spécialisées dans l’intelligence artificielle, les batteries électriques et la technologie quantique auront également l’occasion de participer à cet événement mondial. Ces startups auront l’opportunité de rencontrer divers acteurs économiques tels que des banques et des cabinets de conseil pour échanger sur leurs projets novateurs. L’un des moments forts sera la possibilité d’échanger avec Sam Altman, le patron d’OpenAI, qui sera présent lors du forum.

Davos, un forum très apprécié par la French Tech

Giskard, membre de la délégation du président de la République, participera à des événements organisés par Business France et la French Tech. Ces événements comprennent une soirée avec la présence de Yann LeCun (Meta) et Fanny Moizant (Vestiaire Collective). La French Tech vise à faciliter les rencontres entre les start-up et les grandes entreprises dans le cadre du programme “Je choisis la French Tech” pour augmenter leurs contrats publics et privés. Cela permet aux jeunes pousses d’avoir un accès direct à des grands patrons d’entreprises, ce qui est rare. En plus, cette opportunité leur donne également l’accès à rencontrer des gros fonds internationaux qui normalement ne viennent pas en France.
Nicolas Proust, responsable de Pasqal, a prévu quelques rendez-vous importants dont un avec le PDG d’IBM lors de cet événement prestigieux. Davos est une destination très demandée par les start-up, selon Clara Chappaz, directrice de la mission French Tech.

Du Pays-Bas aux États-Unis

Depuis son second mandat, le président de la République invite de plus en plus de start-up françaises lors de ses déplacements à l’étranger. Fin 2022, plusieurs fondateurs de la French Tech comme ceux de Back Market, Sorare, Owkin, CybelAngel ou encore Ynsect l’avaient accompagné à Washington et avaient notamment pu rencontrer de très gros fonds d’investissement tels que KKR, Carlyle ou encore BlackRock. « Lors des déplacements du président de la République à l’étranger, nous essayons de trouver un équilibre entre les grands groupes, habitués à ces types de voyages, et les start-up, PME et ETI. Nous demandons systématiquement une sélection de noms à la French Tech », indique-t-on du côté de l’Elysée. Pasqal a, par exemple, fait partie de la délégation présidentielle aux Pays-Bas en avril dernier.

La sélection des entrepreneurs français conviés par Emmanuel Macron à Davos

Florian Bressand est le directeur commercial de Mistral AI. Gabriel Hubert est le cofondateur de Dust (IA). Alex Combessie est le cofondateur et PDG de Giskard (IA). Marion Pierfitte occupe le poste de directrice générale de Qubit Pharmaceuticals. David Del Bourgo est également cofondateur et PDG de WhiteLab Genomics (IA). Nikolaos Paragios dirige TheraPanacea en tant que cofondateur et PDG. Benoît Lemaignan occupe la fonction de cofondateur et PDG chez Verkor, spécialisée dans les batteries électriques. Georges-Olivier Reymond est le cofondateur et PDG de Pasqal, une entreprise spécialisée dans le domaine quantique. Philippe Gautier préside Hemeria, active dans le new space. Jacques de la Rivière a fondé Gatewatcher, une entreprise spécialisée en cybersécurité où il exerce également en tant que PDG.
Clément Galic assume les fonctions de cofondateur et PDG d’Unseenlabs, qui opère dans le secteur du new space. Jean-Christophe Lambert a fondé Ascendance Flight Technologies où il agit en tant que PDG pour cette société active dans la mobilité. Mathieu Lefebvre occupe la fonction de cofondateur et PDG chez Waga Energy se consacrant au biométhane.
Cosimo Prete est à la tête du Crime Science Technology où il officie en qualité de président et fondateur axant ses activités sur le domaine sécurité.

  • La French Tech regroupe diverses entreprises œuvrant principalement dans l’intelligence artificielle (IA), les technologies quantiques, les nouvelles technologies spatiales (“new space”), les batteries électriques, la cybersécurité, la mobilité ainsi que le biométhane.
  • Les personnes mentionnées occupent des postes clés au sein des sociétés émergentes françaises représentant un large éventail d’innovations technologiques.
Leaders de la French Tech à Davos : La présence française à l’événement mondial prominent

Journaliste expert en entreprise et en économie. Diplômé de l’ESSEC, Il décrypte avec clarté et pédagogie les grands enjeux économiques nationaux et internationaux, ainsi que les stratégies des acteurs du monde des affaires.

A VOIR AUSSI

Plan de sauvetage de Casino : les salariés redoutent un plan social sans précédent – Analyse financière et gestion de crise : comprendre les enjeux économiques

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de sauvetage du groupe Casino, …