La boucherie Rittaud a été fondée à la fin de la Seconde Guerre mondiale et est transmise de génération en génération. René Rittaud, âgé de 78 ans, continue d’aider son fils Lionel et sa belle-fille Mathilde dans l’entreprise familiale malgré des soucis de santé. La profession a beaucoup évolué depuis les débuts de la boucherie, avec moins de contraintes financières et réglementaires à l’époque.

René se rappelle que lui et sa femme travaillaient sans relâche au début, ouvrant leur magasin tôt le matin et s’occupant eux-mêmes des abattages. Actuellement, Lionel gère une entreprise plus importante avec neuf salariés, recevant des livraisons directes de viande découpée sur place. Il prend le temps d’aller rencontrer les éleveurs pour observer leurs animaux et entretenir des relations professionnelles.

La vie professionnelle était entremêlée à la vie personnelle pour ses prédécesseurs, tandis que Lionel sépare clairement ces deux aspects. La boucherie Rittaud illustre ainsi non seulement l’évolution du métier de boucher mais aussi les changements dans la gestion d’une petite entreprise familiale sur plusieurs générations.

En Savoie, la famille Rittaud : 80 ans de savoir-faire en boucherie

Journaliste expert en entreprise et en économie. Diplômé de l’ESSEC, Il décrypte avec clarté et pédagogie les grands enjeux économiques nationaux et internationaux, ainsi que les stratégies des acteurs du monde des affaires.

A VOIR AUSSI

Plan de sauvetage de Casino : les salariés redoutent un plan social sans précédent – Analyse financière et gestion de crise : comprendre les enjeux économiques

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de sauvetage du groupe Casino, …