Le dépliant publicitaire présente l’avantage d’être économique et rapide à faire imprimer. Il s’agit pourtant d’un outil de promotion central pour une entreprise qui souhaite accroître sa visibilité et développer une stratégie de promotion efficace. Zoom sur les conseils de base à suivre et les erreurs fréquentes à éviter pour un bon dépliant publicitaire.

Le dépliant : un petit espace pour de nombreuses informations

En premier lieu, il convient de rappeler que le dépliant est un tract publicitaire généralement de format A4 ou A5 plié en deux. Il s’agit d’une forme de brochure qui permet de dupliquer l’espace d’impression grâce à sa pliure, mais qui doit néanmoins rester de petit format. Sa taille permet de distribuer le dépliant facilement, de le glisser dans une pochette à rabat ou dans un livret d’entreprise.

L’objectif lorsqu’on élabore un dépliant publicitaire, c’est donc d’allier l’espace d’impression réduit et la pertinence des informations ainsi que des visuels.

En faisant imprimer vos dépliants chez Copymage, vous obtiendrez de ses experts des conseils de conception et d’impression offrant de créer un tract unique et performant. Ils vous conseilleront également sur les mentions légales à faire impérativement figurer sur votre support.

Créer un dépliant : les conseils incontournables

Il est important de conserver à l’esprit tout au long de ses étapes de conception les objectifs promotionnels du support : information au lancement d’un nouveau produit, invitation à l’ouverture d’une boutique ou présentation de vos produits et services.

De ces objectifs stratégiques va découler une bonne mise en page du dépliant : positionnement des visuels et des encarts textuels, mise en gras ou en caractères de plus grande taille, etc.

L’objectif promotionnel du dépliant permet également de bien choisir le format final d’impression. Il existe des dépliants avec 2 volets de lecture et 1 seul pli, d’autres en accordéon, avec pli fenêtre ou pli croisé, etc. La manière de tenir le dépliant, de découvrir ses informations (au moyen de rabats, de fenêtres ou de plis à tourner) influe considérablement sur l’intérêt du lecteur et la performance du tract.

Enfin, pensez à apporter une attention spécifique aux finitions du dépliant publicitaire. Ce sont ces détails d’impression technique qui donneront une valeur ajoutée au dépliant : le public le conservera plus volontiers et sera réticent à le jeter dans la première poubelle venue.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour élaborer un bon dépliant ?

L’erreur la plus courante consiste à fournir à son imprimeur professionnel un fichier d’impression mal paramétré ou qui contient des visuels en basse résolution. Pour un bon dépliant publicitaire, veillez à ce titre à proposer des images en 300 dpi minimum et à choisir l’option CMJN pour le paramétrage des couleurs. Il en va de même du contenu textuel du dépliant publicitaire : un texte flou ou en caractères trop petits est illisible et pénalise considérablement l’aspect et l’intérêt du dépliant.

Par ailleurs, choisissez un imprimeur professionnel qui effectuera une vérification de votre fichier en vue de vous assurer qu’il comprenne les justes marges de sécurité. En effet, ces espaces laissés « vides » sur le fichier permettent de garantir une bonne découpe : les visuels et les textes ne seront pas impactés à la découpe.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quelle place pour l’audiovisuel en entreprise ?

Quelle que soit la taille de votre entreprise, la communication visuelle joue un rôle impo…