La réalisation d’un projet immobilier requiert généralement un financement assez conséquent que la plupart des investisseurs n’ont pas. Pour les mener à bien, l’emprunteur a souvent besoin de souscrire un prêt immobilier. Il doit donc au préalable effectuer une demande de crédit immobilier auprès d’un établissement bancaire. Et pour ce faire, il lui faudra suivre certaines étapes clés. Voici, pas à pas, les démarches à effectuer pour une demande de prêt immobilier réussie en France.

Aller à la recherche du meilleur taux de crédit immobilier

La recherche du meilleur taux de crédit est sans aucun doute l’étape la plus cruciale pour un projet immobilier. C’est pourquoi elle ne doit pas être négligée. Ainsi, après avoir déterminé sa capacité d’emprunt, l’investisseur doit entrer en contact avec plusieurs banques. Ceci afin de comparer leurs taux d’intérêt et retenir le meilleur. D’autant que ces taux diffèrent en fonction des établissements bancaires, mais aussi des périodes. Pendant cet exercice, l’emprunteur peut user d’une calculatrice pret immobilier tableau amortissement pour se faire une idée du coût total de son endettement avant de commencer à constituer son dossier.

L’autre autre chose importante à savoir à cette étape, c’est que les conditions et critères fixés par les établissements financiers pour l’obtention d’un crédit immobilier peuvent se resserrer d’une période à l’autre. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est recommandé de solliciter l’aide d’un courtier. Avec cet expert, le candidat au prêt est sûr de décrocher les meilleur taux immobilier et conditions suivant son profil et son projet. Et tout ceci, dans un laps de temps très court. Il n’aura donc plus à faire lui-même la tournée des banques. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, quand on sait combien ce parcours peut être chronophage et parfois fastidieux.

Constituer un dossier complet pour son prêt immobilier

Une fois le meilleur taux négocié, la constitution du dossier peut débuter. Mais attention ! À cette étape, l’emprunteur n’a pas droit à l’erreur. Au moment de faire sa demande de prêt immobilier, il doit présenter un dossier complet. Car, c’est la première chose que vérifiera le banquier pour savoir s’il est éligible ou non au crédit demandé. Certains éléments constitutifs du dossier peuvent varier en fonction de la situation familiale ou professionnelle du candidat au crédit immobilier. Voici dans l’ensemble les pièces justificatives généralement requises pour une demande de prêt immobilier :

  • L’état civil de l’emprunteur: il comprend par exemple la pièce d’identité, le livret de famille et le contrat de mariage ou de pacs ;
  • Son domicile : ici, une quittance de loyer, un contrat de bail ou un simple justificatif de domicile fera l’affaire. Mais quelle que soit la pièce fournie, elle devra dater de moins de trois (3) mois ;
  • Sa situation professionnelle: les derniers bulletins de salaire et les derniers avis d’imposition sont nécessaires pour justifier de la situation professionnelle du candidat au prêt immobilier ;
  • Sa situation bancaire: il devra présenter son relevé d’identité bancaire, son tableau d’amortissement et même une attestation pour ses prêts à la consommation. Il en est de même de ses trois derniers relevés de compte et du justificatif d’apport personnel si c’est le cas ;
  • Son projet immobilier: l’emprunteur est tenu d’inclure dans son dossier le compromis de vente ou la promesse de vente s’il en dispose déjà. C’est pareil pour le contrat de construction ou le permis de construire. Les primo-accédants peuvent, en ce qui les concerne, joindre les documents correspondants à une demande de crédit à taux zéro.

Décrocher l’accord de principe

Une fois le dossier constitué et déposé, la demande de crédit du candidat éligible peut être acceptée de manière provisoire par la banque. Celle-ci, le cas échéant, lui délivrera un accord de principe avant de lui adresser par la suite une lettre comprenant une offre de crédit immobilier. Cette dernière peut mettre un certain temps à parvenir au bénéficiaire de l’offre. Tout dépendra de la rapidité des services de l’établissement bancaire.

Se faire accompagner par un courtier immobilier à cette étape de la demande peut être avantageux. Car, ce professionnel peut mettre en avant les points forts du dossier de son client auprès de l’établissement financier qu’il sollicite. Cela lui permet, le cas échéant, d’obtenir les meilleures offres de prêt immobilier possibles. Le bénéficiaire pourra alors, avec son aide, choisir un crédit sur-mesure qui tiendra compte de son projet.

Accepter l’offre de prêt immobilier

Après avoir reçu l’offre de sa banque, l’emprunteur doit l’étudier pendant un délai obligatoire de dix (10) jours. Ce n’est donc qu’à partir du onzième (11ème) jour qu’il pourra formuler sa réponse. Il n’y a cependant aucune raison de se hâter vu que l’offre de prêt immobilier est valable pendant une durée maximale de 30 jours. Et elle ne peut d’ailleurs pas être modifiée par la structure créancière pendant cette période. Ainsi, avant de prendre une décision, le bénéficiaire du prêt doit bien y réfléchir. Pour ce faire, il doit lire à tête reposée le document qui lui a été adressé et qui renseigne sur :

  • La nature du crédit immobilier accordé ;
  • L’objet du crédit immobilier. Il peut s’agir de l’achat d’un bien neuf ou ancien ou d’une construction de maison ;
  • La durée du prêt souscrit ;
  • Le coût total du crédit et son taux nominal ;
  • La date à laquelle les fonds seront disponibles ;
  • Les conditions du prêt. Il peut être modulable ou non, transférable ou non… ;
  • Les informations liées à l’assurance de prêt immobilier.

On peut aussi y trouver un tableau d’amortissement. Celui-ci comprend généralement les frais de dossier, les éventuelles garanties, la part du capital et des intérêts dans le remboursement ainsi que le Taux annuel effectif global (TAEG).

Débloquer les fonds pour son projet immobilier

C’est la dernière étape d’une demande de crédit immobilier. Après avoir pris connaissance, signé et daté le document, le bénéficiaire du prêt immobilier doit le renvoyer par courrier à la banque. Une fois réceptionné par l’institution financière, celui-ci devient officiellement le contrat de crédit immobilier de l’emprunteur. Et dès cet instant, le déblocage des fonds est amorcé par la banque.

Pour que tout se passe bien, il faudra éviter les ratures, les traces de correcteur ou encore la suppression de certaines conditions. Autrement, l’offre sera considérée comme caduque par l’établissement bancaire. Lorsque tout est en ordre, les fonds peuvent être débloqués le jour de la signature définitive du contrat de vente chez le notaire ou bien avant. Mais plusieurs jours peuvent s’écouler avant qu’ils soient crédités sur le compte du bénéficiaire.

Quelles sont les étapes pour une demande de crédit immobilier réussie ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Comment choisir le meilleur cabinet d’expert-comptable adapté à vos besoins

Dans l’environnement concurrentiel actuel, la comptabilité et la gestion fina…