Site icon CeDM : Magazine pour Cadres et Dirigeants

Recrutement : le “fossé générationnel” des Générations X

Recrutement : le “fossé générationnel” des Générations X

Pour les ressources humaines, le recrutement, souvent une question délicate, peut être encore plus compliqué sans l’aide d’un logiciel onboarding efficace. Pour des raisons de sécurité, un directeur des ressources humaines favorise davantage les profils expérimentés et flexibles, ce qui est caractéristique de la génération X. Ces raisons diffèrent des priorités des jeunes diplômés, qui accordent plus d’importance à l’intérêt que suscite le travail, aux perspectives professionnelles et à l’environnement de travail.

Il est manifeste que, dans le monde du travail, les débuts peuvent être difficiles pour les nouveaux arrivants. Les stages répétés, parfois non rémunérés, souvent ennuyeux dans des conditions de travail limitées, ont conduit à une plus grande préoccupation pour le bien-être et l’intérêt au travail, une tendance naturelle après tant de difficultés. Du côté des ressources humaines, le marché du travail a profondément évolué, que ce soit en termes de conditions d’embauche ou d’exigences. Cette réalité a créé une division entre ces départements et la génération X.

Le recrutement et la tentation de candidats homogènes

Bien que les entreprises soient réticentes à recruter en contrat à durée indéterminée, elles hésitent également à prendre des risques avec les profils des candidats. Les recruteurs privilégient fréquemment des candidats possédant de l’expérience dans des postes similaires, une approche qui correspond davantage à la génération X. 

D’autre part, la liste des candidats sélectionnés est de plus en plus courte, voire inexistante. Une fois qu’une société de recrutement a trouvé le candidat approprié, son profil est transmis à l’entreprise, qui lui propose généralement rapidement un contrat, sans réellement vérifier ses qualifications. Il est indéniable que les recruteurs se montrent méfiants envers la génération X, qui peut être perçue comme moins mobile et plus encline à la stabilité dans le travail.

La Génération X veut préserver ses valeurs au travail

Souvent perçue comme attachée à la hiérarchie, préoccupée par la préservation de sa vie privée et dotée d’un esprit entrepreneurial, la génération X contribue également à façonner le monde des affaires à sa manière. La première raison est la difficulté à trouver un emploi ; les jeunes diplômés de la génération X sont flexibles quant à la nature du contrat, mais ils tiennent à respecter leurs valeurs. Leur priorité réside dans l’intérêt pour le travail lui-même. Au cours du processus de sélection, le candidat est particulièrement attentif aux missions proposées et à la transparence totale de la culture de l’entreprise.

Contrairement à leurs aînés, cette génération recherche l’aventure et n’hésite pas à multiplier les expériences. La rémunération reste un facteur important, généralement en raison du coût de l’éducation. Cependant, ils sont prêts à accepter une rémunération plus basse s’ils estiment qu’une entreprise est socialement responsable. De plus, ils ont besoin de se sentir valorisés par leurs responsables et soutenus dans leur développement professionnel.

La Génération X est influencée par Internet et les médias, bien qu’elle soit moins hyperconnectée que les générations plus jeunes. L’environnement de travail auquel elle aspire se compose d’espaces ouverts, connectés et multiculturels. Le travail collaboratif est essentiel pour cette génération. En ce qui concerne la gestion, l’autorité ne fonctionne pas de la même manière. Un gestionnaire doit savoir comment communiquer clairement les informations et impliquer ses équipes. Ainsi, les collaborateurs verront ce responsable comme un modèle. La gestion participative n’est plus une option, mais une obligation, tout comme le bien-être au travail.

Cependant, cette génération reste consciente des réalités, notamment celle qui montre que le travail évolue et qu’ils devront probablement travailler plus longtemps que la génération précédente. Ils sont prêts à le faire, mais ils ont besoin que leur travail évolue tout au long de leur carrière. Les entreprises qui parviennent à intégrer ces jeunes diplômés de la génération X sont celles qui adoptent ces nouvelles valeurs.

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.

Quitter la version mobile