Chaque année, de nombreux jeunes diplômés choisissent de se mettre à leur compte et créent leur propre cabinet d’architecte. Si tel est votre cas, sachez qu’il y a certaines formalités à remplir pour que vous puissiez exercer, et certains éléments indispensables à ne pas négliger, comme le choix de son emplacement ou encore l’installation d’une plaque professionnelle.

Le choix de l’emplacement de son cabinet d’architecte

Au moment d’ouvrir un cabinet d’architecte, le choix de l’emplacement est primordial. Vous devez y réfléchir en amont car il en va de la réussite commerciale de votre future entreprise. Cela vous permettra aussi de vous situer par rapport à la concurrence.

À titre indicatif, notez qu’un tiers des cabinets d’architecte recensés en France sont implantés en Île-de-France. C’est donc dans cette zone géographique que la concurrence sera la plus féroce. Paradoxalement, c’est également là-bas que vous avez le plus de chance de trouver des clients, car les projets immobiliers ne cessent d’y croître. Cela ne vous empêche pas de vous implanter ailleurs, si vous disposez d’un bon réseau commercial.

Cabinet d’architecte : l’installation d’une plaque professionnelle

Dès lors que vous avez choisi votre emplacement, il faudra également penser à la réalisation de votre plaque professionnelle. Placée sur la devanture de votre cabinet, celle-ci vous permettra d’indiquer votre présence à vos clients potentiels et de fournir toutes les informations concernant votre activité. Pour qu’un cabinet d’architecte soit reconnu, il doit avoir une plaque professionnelle de haute qualité comme ce que propose gravure-plaque.com ; cela est primordial pour son image professionnelle. Vous avez la possibilité de la personnaliser à souhait et de choisir les dimensions que vous souhaitez.

Il est recommandé de choisir des matériaux solides et résistants aux intempéries comme l’inox, le plexiglas ou le laiton. Pour ce qui est des dimensions, le format le plus courant pour une plaque professionnelle est de 30 x 20 cm. Les prix de ces plaques peuvent varier de 15 à 110 euros.

cabinet architecte plaque professionnelle

Les conditions nécessaires pour la création d’un cabinet d’architecte

Ouvrir un cabinet d’architecte n’est pas donné à tout le monde. Cela nécessite une qualification professionnelle et de suivre une démarche administrative précise.

La qualification professionnelle

La qualification professionnelle est nécessaire afin de vous permettre de prouver que vous possédez les compétences requises pour exercer ce métier. Pour ouvrir un cabinet d’architecte, il est nécessaire d’être titulaire de l’un des diplômes et qualifications :

  • Diplôme d’architecte délivré par l’État,
  • Un autre diplôme d’architecte reconnu par l’État et l’Espace économique européen, obtenu à l’issue d’une formation en école privée
  • Une qualification spécifique attribuée par le ministère de la Culture et de la Communication,
  • Un diplôme reconnu par l’État français pour les ressortissants d’un pays extérieur à l’espace économique européen.

L’inscription à l’ordre des architectes

Outre la détention d’un diplôme reconnu, l’inscription à l’ordre des architectes fait aussi partie des conditions indispensables pour quiconque souhaitant exercer ce métier. Pour vous inscrire, il faudra effectuer une demande auprès du Conseil de l’Ordre de la région où vous souhaitez exercer et payer des frais d’inscription de 300 euros pour une entreprise avec un seul associé. Pour les autres types de sociétés, les frais d’inscription s’élève à 500 euros.

Le choix du statut juridique du cabinet

Une fois que vous êtes inscrit à l’ordre des architectes, l’étape suivante consiste à choisir le statut juridique de votre future entreprise. Le métier d’architecte peut être exercé sous toutes les formes juridique. La création du cabinet suivra les mêmes étapes que la création de n’importe quelle entreprise.

Notez que le métier d’architecte nécessite aussi la souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle, et de respecter certaines obligations pour la sécurité en entreprise.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Pourquoi opter pour le portage salarial ?

Ces dernières années, le monde du travail s’est extrêmement libéralisé. De nouveaux …