Cadres et Dirigeants Magazine – Business | Digital | Emploi | Marketing | Tech

Et si vous deveniez chauffeur VTC ?

Et si vous deveniez chauffeur VTC ?

Arrive toujours un moment dans une vie où l’on souhaite changer de voie professionnelle. Si vous êtes dans cette situation à l’heure où vous lisez ces lignes, c’est que vous avez certainement des envies précises. Par exemple, vous pourriez avoir envie de gagner plus, d’adapter vos horaires ou tout simplement de gagner en liberté… C’est justement ce que permet le statut d’auto-entrepreneur. Cependant, ce serait une erreur de s’arrêter à un simple statut : vous pourriez devenir chauffeur VTC. Si l’envie est déjà présente, vous pouvez suivre ce tutoriel complet qui explique comment le devenir, si ce n’est pas encore le cas, cet article pourrait vous faire changer d’avis. Explications.

Les avantages à devenir chauffeur VTC

Comme nous le disions dans la partie précédente de cet article, pour devenir chauffeur VTC, il faut que vous soyez indépendant. Le statut d’auto-entrepreneur (que l’on appelle micro-entrepreneur d’ailleurs, vous pouvez consulter toutes les informations sur le site du Service Public) est parfait pour cela : peu de charges, peu de paperasse… Bref, de quoi vous concentrer sur votre nouveau métier. D’ailleurs, c’est le premier avantage à devenir chauffeur VTC : vous n’avez que très peu de responsabilités administratives de par le statut que vous avez… Mais, ce n’est pas le seul (avantage) ! Voici les autres :

Bref, vous l’aurez compris, si vous aimez conduire et ne pas avoir de compte à rendre à qui que ce soit, le métier de chauffeur VTC à votre compte pourrait être l’idéal pour vous. Voyons donc maintenant comment le devenir !

Les démarches à réaliser pour devenir chauffeur VTC

Vous l’aurez compris en lisant le début de cet article : pour devenir chauffeur VTC, il faut d’abord devenir indépendant. Pour débuter, le statut d’auto-entrepreneur est donc parfait. C’est pourquoi, il faut donc vous inscrire sur ce statut, et c’est d’ailleurs la première étape. N’ayez crainte, celle-ci est assez rapide et facile à mettre en place. Petit bémol cependant : depuis quelques années, il est obligatoire de suivre une formation vous apprenant les bases du statut, mais aussi de vous inscrire au registre des métiers. Ces quelques démarches sont peut-être “ennuyeuses” au départ, mais vous serez tranquille par la suite.

La seconde étape de votre projet sera de s’inscrire au registre des VTC : il faudra alors fournir de nombreux documents (certificat d’immatriculation du véhicule, assurance, la carte professionnelle…). Cela prend un peu plus de temps que l’inscription au statut d’auto-entrepreneur, mais une fois que cela sera réalisé, vous pourrez commencer à travailler et à conduire vos premiers clients !

Quoi qu’il en soit, devenir chauffeur VTC est un métier en devenir : de plus en plus de Français ou même de touristes étrangers font appel à un chauffeur privé dans les grandes villes. D’ailleurs, c’est un phénomène qui commence à s’étendre de plus en plus dans les villes moyennes. C’est peut-être la chance ou jamais pour vous de vous créer votre propre emploi 😉

Quitter la version mobile