Le copywriting ou conception-rédaction est un métier consistant à rédiger des textes persuasifs pour vendre et générer du trafic. À la différence d’un simple auteur, un copywriter rédige que des contenus commerciaux. En effet, ses productions peuvent être utilisées à des fins de publicités ou de vente, mais touchent aussi l’aspect marketing à l’aide du référencement SEO. Que savoir sur métier ? La réponse ici.

En quoi consiste le métier de copywriting ?

Le métier de copywriting consiste à rédiger des contenus en fonction des briefs, dans le but d’atteindre un objectif. Ce dernier dépend de la cible, de l’entreprise ou de la thématique. C’est là que réside les compétences du rédacteur, car il adapte sa production aux consignes.

Les productions littéraires du copywriting ont un caractère persuasif, car elles visent à attirer l’attention des internautes et les pousser à faire une action particulière. Cela peut être :

  • Faire un don ;
  • Télécharger un contenu ;
  • Prendre un rendez-vous ;
  • Acheter un produit ou souscrire à un service…

Le copywriting est très utilisé dans les annonces publicitaires, les contenus promotionnels, les emails promotionnels, les pages produits des plateformes d’e-commerce, etc.

Il est important de préciser que le copywriting possède certaines spécificités. Par exemple, ses titres contiennent des call-To-action (CTA). Ces derniers ont pour but d’inciter les lecteurs à passer à l’action et à donner une réponse spontanée. C’est pourquoi les copywriters sont sollicités dans le cadre des campagnes marketing.

Cette technique permet aux entreprises d’améliorer la conversion de leurs pages web ou encore de mieux vendre leurs produits et services. Pour ce faire, plusieurs techniques de copywriting sont mises en œuvre pour promouvoir accroitre la vente des produits.

Quelle est la différence entre la rédaction web et le copywriting ?

Le copywriting n’est pas à confondre à la rédaction web. Cette dernière consiste à produire uniquement des contenus pour informer les internautes. Quant au copywriting, il vise à persuader le lecteur de la valeur d’un produit, d’un service ou d’une marque. À cet effet, le copywriter se sert de certaines techniques.

Un rédacteur web ne maitrise pas forcément les techniques du copywriting. Il peut attirer et convertir des prospects sans faire la promotion d’une marque. Il a juste besoin de créer un engagement avec les internautes et montrer une image fiable de la marque.

Un copywriter applique ses techniques dans divers supports. Il s’agit des pages de site, des newsletters, des articles, des podcasts, des landing pages, etc.

Quelle est l’importance du copywriting ?

Le copywriting vise essentiellement à améliorer la conversion des leads. Il est aussi utilisé pour créer de l’engagement et avoir un impact direct sur le lecteur. Avec cette technique de vente, une entreprise peut considérablement améliorer l’image de sa marque et renforcer ses liens avec ses clients. Par exemple, un bon copywriter peut obtenir un niveau élevé de l’engagement de ses abonnés sur les réseaux sociaux grâce à ses publications.

Le copywriting est aussi utile pour convaincre une cible et mettre en avant une solution qui lui est adaptée. Pour ce faire, il lui envoie des messages au moment opportun. Ce travail se fait subtilement. D’autre part, il peut également servir à se démarquer de ses concurrents et accroitre son audience en ligne.

Quelles techniques utilisées pour réussir son copywriting ?

Un texte réussi doit avoir un caractère affectif et susciter la curiosité. Il doit aussi donner le ton et cibler une thématique précise. C’est pourquoi un bon copywriter doit avoir des qualités rédactionnelles, mais aussi une bonne connaissance de la psychologie humaine. Il doit être capable de déceler les désirs et les craintes de son public. Il se base sur ses connaissances en psychologie humaine pour produire des contenus adaptés, attirer l’attention du lecteur et convertir un prospect en client.

Pour amener un lecteur à réaliser une action, le copywriter doit utiliser un discours ciblé et précis. Il doit expliquer clairement la nécessité du produit et indiquer en quoi il résout le problème du client.

Voici quelques conseils pour rédiger un contenu qui déclenche une action chez le lecteur :

Rédiger un texte concis, direct et pertinent

La particularité du copywriting réside dans sa capacité à être direct. Il aborde les points essentiels du sujet sans utiliser les tournures de phrases vides de sens. C’est pourquoi le copywriter doit apporter une information concrète au lecteur.

Apporter du concret au lecteur

Pour captiver l’attention du lecteur, il faut lui proposer un contenu concret. Par exemple, au lieu d’énoncer des chiffres approximatifs, l’auteur doit privilégier des chiffres réels. Cela accroit sa crédibilité.

Utiliser les call-To-action

Les call-To-action permettent d’augmenter le taux de conversion directe. En effet, ils expliquent clairement ce que le lecteur doit faire pour satisfaire son besoin.

Créer un contenu utile

Pour amener un lecteur à passer à l’action, il faut lui donner une bonne raison de le faire. Le copywriter doit donc mettre en valeur les raisons pour lesquelles le contenu lui sera utile : augmenter sa productivité, être plus organisé, être plus en forme physiquement, etc.

Donner des témoignages

L’avantage des témoignages réside dans leur capacité à rendre plus humain et crédible un texte. Attention à ne pas tomber dans le piège d’idéaliser la marque. Il faut toujours garder son côté factuel.

Donner des arguments percutants

Le copywriting doit utiliser un style décalé et percutant. Par exemple, l’enseigne Burger King utilise un ton original, ce qui prouve qu’elle maitrise très bien les techniques du copywriting. En effet, lors du confinement, elle a publié plusieurs messages pour souligner les difficultés du quotidien en utilisant beaucoup d’humour.

La marque Nike est aussi réputée pour ses campagnes de communication originales et marquantes. Pour les 30 ans de son slogan « Just Do It », elle a créé un message impressionnant : « Croyez en quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier ».

Comment devenir copywriter ?

Devenir copywriting n’est pas difficile. C’est un métier ouvert à tout le monde. Il faut juste faire attention à certains aspects des règles de rédactions. Comme diplôme, il est conseillé d’avoir le bac pour exercer ce métier.

Un copywriter peut se former tout seul en apprenant les techniques d’écriture persuasive. Il doit aussi s’intéresser à la structure des différents formats de contenus et aux méthodes de recherche de nouveaux clients. Il faut garder à l’esprit que ce métier n’est pas une science exacte.

Toutefois, il est important de maitriser certaines bases du métier et avoir un bon niveau en français. Certaines formations certifiantes sont offertes pour former les aspirants à ce métier.

Le copywriter collabore très souvent avec des clients. Il reçoit d’eux des missions de rédaction de contenu avec des consignes. Son salaire varie en fonction de son statut et de ses missions.

Voici les 5 meilleurs copywriters :

  1. Gary halbert : il est considéré comme l’un des meilleurs copywriters français. Il a écrit un livre intitulé « Les Boron Letters ». Celui-ci explique mieux le métier de copywriting.
  2. David ogilvy : il est un concepteur-rédacteur très connu dans l’industrie publicitaire.
  3. Gary bencivenga : il est un rédacteur à la retraite. Il est spécialisé dans la rédaction d’emails et des articles commerciaux.
  4. Dan Kennedy : Il est connu pour son livre intitulé « The Ultimate Sales Letter ». À travers cet ouvrage, il livre les secrets pour attirer l’attention des lecteurs.
  5. Eugene schwartz : Il est aussi connu comme l’un des meilleurs copywriters de l’histoire. Il est connu pour sa méthode qui permet de plus d’argent dans ce métier.

Combien gagne un copywriter ?

Il est difficile de dire avec précision ce que gagne un copywriter. En effet, son salaire dépend de plusieurs paramètres. Le premier est la quantité de contenu qu’il produit. L’autre élément est la technicité du sujet. Enfin, l’expérience est également considérée pour payer un copywriter.

Voici les autres critères pouvant faire varier le salaire d’un copywriter :

Son statut

Un copywriter peut être un salarié ou un indépendant. Premièrement, il peut décider de travailler pour une entreprise. Dans ce cadre, il est considéré comme un salarié et bénéficie des droits proposés par son entreprise. Mais, le statut d’indépendant lui offre plus de liberté et de souplesse. Il peut même se consacrer à d’autres projets.

Par ailleurs, un copywriter peut également opter pour le portage salarial. Avec cette option, il opte pour le statut d’indépendant, ce qui lui permet de travailler pour une société sans être submergé.

Débutant ou sénior ?

Comme mentionné plus haut, l’expérience est un facteur déterminant pour estimer le salaire des copywriters. En effet, ce facteur permet de mettre en confiance le client sur la qualité de son travail. Plus encore, elle prouve qu’il dispose d’un bon niveau dans le domaine.

D’autre part, un copywriter qui rédige régulièrement a plus de facilité à produire des contenus de qualité. Il dispose d’une aisance au clavier et son niveau d’orthographe s’améliorera.

Le salaire d’un sénior diffère de celui d’un débutant. Ce dernier va se contenter du prix du marché alors que le professionnel proposera des tarifs plus élevés. Le débutant fixe un tarif qui tourne autour de 1 euro pour 100 mots. Il peut augmenter les prix si ses clients sont satisfaits.

Les rédacteurs moyens s’orientent vers 2 euros pour 100 mots alors que les experts peuvent aller jusqu’à 35 euros pour la même quantité de mots.

Copywriting : en quoi consiste ce métier ? Comment devenir un copywriter ?… Tout comprendre sur ce métier

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Pourquoi les cabinets d’avocats doivent investir dans leur présence web

À l’ère du numérique, il est essentiel pour les entreprises de …