À l’heure du tout numérique, les transactions bancaires sont souvent effectuées en ligne. La plupart des détenteurs de compte en banque viennent retirer de l’argent sur un guichet automatique. Cependant, le paiement par chèque constitue toujours un moyen pratique, notamment lorsqu’il s’agit de gros montants : achat de voiture, achat de maison, location vente, etc. Des erreurs sont parfois constatées au moment d’encaisser le chèque. Savoir remplir un chèque devient ainsi essentiel afin d’éviter ces soucis.

Les différents types de chèques

Le chèque est utilisé pour le transfert d’argent d’un compte titulaire à un bénéficiaire. L’opération peut être effectuée auprès de différentes institutions financières. Le bénéficiaire reçoit ainsi la somme d’argent stipulée sur le chèque papier. Pour remplir correctement un chèque, le titulaire d’un compte et la personne qui va encaisser le chèque doivent être en parfaite connaissance de tous les éléments en prendre en compte.  Pour ce faire, ils doivent savoir différencier les différents types de chèques. Selon le type de chèque, il peut être déposé ou retiré à un guichet.

Il  existe plusieurs sortes de chèques :

  • Le chèque nominatif : ce type de chèque est très courant. Il se caractérise par le fait qu’il stipule clairement le nom du bénéficiaire ainsi que le montant exact des retraits auprès de la banque débitrice. Le bénéficiaire doit alors présenter une pièce d’identité corroborant les informations fournies sur le chèque bancaire.
  • Le chèque de banque : c’est le type de chèque émis par la banque elle-même. Il s’agit d’une sorte de chèque nominatif, sauf que c’est l’institution financière qui est désignée comme tutélaire du compte.
  • Le chèque au porteur : le remplissage de ce type de chèque est complètement différent du chèque nominatif. Il n’est pas indiqué au nom du bénéficiaire du chèque n’y est pas indiqué. Il faut noter que ce type de chèque est fortement exposé une action frauduleuse, car n’importe qui peut l’encaisser.
  • Le chèque postdaté : comme son nom l’indique, est un chèque dont la date prévue du retrait auprès de la banque est clairement indiquée sur le papier. La date du retrait est donc fixée. Le titulaire peut payer un certain montant par tranches ou retarder le paiement jusqu’à la date souhaitée.
  • Le chèque barré : il est caractérisé par la présence d’une barre en diagonale réalisée par le titulaire du compte. Avec ce type de chèque, la banque ou l’institution financière va conserver le montant présenté sur le chèque pendant au moins une semaine. Il faut également savoir faire la différence entre un chèque barré spécial et un chèque barré général.
  • Le chèque non barré : comme son nom l’indique, ce type de chèque ne présente pas de lignes en diagonale. Le retrait peut ainsi être réalisé auprès de tout établissement financier.

Chèque

Remplir un chèque : 5 étapes cruciales

Chaque champ est important sur un chèque. Vous devez être rigoureux ou rigoureuse et faire attention au moindre détail pour rédiger un chèque.  Que ce soit pour la toute première fois ou pour une énième fois que vous rédigez un chèque,  il convient de toujours faire très attention.

La meilleure façon d’éviter de faire des ratures ou de réaliser des erreurs, c’est de faire la rédaction du chèque en suivant des étapes simples :

  • La date d’émission du chèque : Il faut commencer par remplir la date. Il convient de remplir les cases dédiées à cet effet en prenant soin de ne pas confondre le jour, le mois et l’année. Il faut également bien tenir compte de la durée de validité. Vous pouvez dater le chèque à une date ultérieure sans dépasser sa date d’expiration. La banque ainsi que le bénéficiaire du chèque ont besoin de cette indication.
  • Le bénéficiaire du chèque : vous devez ensuite remplir la ligne dédiée au nom ou l’unité qui doit retirer la somme indiquée sur le chèque. Un chèque sans le nom du bénéficiaire peut être  déposé par n’importe quelle personne. Si vous ne connaissez pas le nom exact de la personne ou de l’entreprise bénéficiaire, le nom peut être remplacé par le mot « cash ». L’indication “non à la commande » permet d’empêcher le bénéficiaire de transmettre le chèque à une autre personne en l’endossant.
  • Le montant à retirer : le montant doit être écrit en chiffres en respectant les petites cases pourvues à cet effet. Et puis, écrivez le montant en toutes lettres sur la ligne indiquée. Chaque caractère doit être écrit clairement avec une écriture nette afin d’éviter les erreurs de lecture.
  • La signature : cet élément est crucial. Elle doit être complètement identique à celle que vous avez utilisée sur tous vos documents bancaires ainsi qu’a celle qui figure sur votre carte d’identité et permis de conduire. La signature est garante de l’authenticité du chèque.
  • Même s’il n’est pas obligatoire, le lieu d’émission du chèque est tout aussi important. Cela vous aide à avoir plus de contrôle sur le chèque, et donc, sur vos opérations bancaires.

La rédaction d’un mémo n’est pas obligatoire, mais cela peut vous aider à conserver un suivi de vos transactions bancaires. Il indique l’objet de l’émission du chèque : paiement loyer, jardinier, facture électrique, etc.

Comment éviter le retournement d’un chèque ?

Un chèque retourné ou rejeté peut créer de nombreux soucis autant pour le titulaire du compte que pour le bénéficiaire. Afin de l’éviter, prenez note de toutes les causes possibles de cet incident bancaire.

Outre l’interdiction bancaire, le paiement d’un chèque est refusé lorsque le solde disponible sur le compte bancaire ne permet pas de retiré la somme indiqué sur le chèque. On parle d’absence ou d’insuffisance de provision, de chèque sans provision ou de chèque non couvert. Un chèque émis sans faire mention du montant exact de la somme a retiré et sans la signature de l’émetteur est également refusé par l’institution financière, notamment la banque. Un endossement non conforme aux règles et aux exigences ou erroné constitue également une raison de retournement de chèque. Si le bénéficiaire présente le chèque tardivement, c’est-à-dire, après sa date d’expiration qui est de huit jours pour les banques françaises, la transaction est également annulée.   L’émetteur du chèque peut également intervenir pour le faire retourner.

Chèque

Toutefois, le paiement est obligatoire pour la banque lorsque le montant du chèque ne dépasse pas les 150 euros même si le solde du compte ne peut pas le couvrir. Le titulaire du compte aura 30 jours pour compléter la somme due.

Est-il possible d’envoyer un chèque en recommandé ?

Différentes raisons peuvent amener un titulaire de compte et de chèques de banque à envoyer celui-ci à un destinataire qui réside loin. Comme il s’agit d’une pièce vraiment importante, il est normal de bien faire attention à son envoi. Quel que soit le montant indiqué sur le chèque, il faut toujours veiller à ce qu’il arrive bien à destination. Forcément, pour avoir une assurance sur les dépôts de chèques ou l’envoi d’un chèque, vous vous demandez s’il y une option à privilégier.

Jusqu’à ce jour, les chèques recommandés en tant que tel n’existent pas encore. Il est ainsi conseillé d’opter pour un virement bancaire. Cette alternative n’est cependant pas adaptée s’il s’agit d’un chèque de caution. Dans ce cas, il est possible pour celui qui souhaite émettre un chèque, de recourir à une lettre recommandée. Pour cette dernière, il est possible de faire une lettre recommandée avec accusée de réception. Le destinataire recevra ainsi l’envoi par main-propre et vous aurez la preuve qu’il a bien réceptionné votre chèque. Cette solution vous permet de faire un suivi de la lettre. Pour envoyer la lettre recommandée, vous pouvez vous rendre directement dans un bureau de poste ou le faire en ligne.

Comment endosser correctement un chèque ?

Il s’agit d’un chèque à signer au dos.  Cette opération est nécessaire sur les chèques barrés et les chèques non barrés. Cela est nécessaire pour justifier plusieurs types d’émissions : paiement d’une tierce personne ne figurant pas sur l’ordre du chèque, en cas de don d’une somme à un proche, etc.

Lorsque le chèque barré n’est pas endossé, mais on dit qu’il est acquitté. Le chèque non barré signé au dos est un chèque endossé. Le chèque acquitté est celui que vous encaissez sur votre compte. Il doit comporter votre signature au dos. Cela permet de reconfirmer toutes vos données personnelles.  Vous devez également y inscrire la date et le numéro de votre compte.

L’endossement d’un chèque non barré est différent. Émis à l’ordre d’un bénéficiaire, il doit comporter la mention « endossé à l’ordre de  » au dos. Vous devez ensuite imposer la date du jour ainsi que votre signature.

À savoir que le chèque non barré peut être endossé plusieurs fois.

Un commentaire

  1. inconnu

    2 septembre 2021 à 12:03

    ENCAISSEMENT CHEQUIER MOYENS DE PAIEMENT BORDEREAU REMISE DES CHEQUES VACANCES VALIDITE D UN CHEQUE EN BOIS
    CHEQUIER MOYENS DE CHEQUE CESU CHEQUE EPARGNE FAIRE ENCAISSER REMISE DES CHEQUES FILIGRANE PAR COURRIER IMPAYE
    MOYENS DE PAIEMENT BORDEREAU REMISE DE CHEQUES FILIGRANE PAR COURRIER IMPAYE COMMERCANT ENCAISSEMENT NON PAIEMENT BORDEREAU
    PAIEMENT INTERDIT BANCAIRE ENCAISSER REMISE DES CHEQUES FILIGRANE PAR CARTE BANCAIRE JOURS OUVRES DELAI D ENCAISSEMENT
    MOYEN DE CHEQUE REMIS UN CHEQUE CERTIFIE OUVRES DELAI D UN CHEQUE CHEQUES REMETTRE UN CHEQUE
    PAIEMENT INTERDIT BANCAIRE REMIS EN BANQUE EMETTRICE HUISSIER CREDITER MENTIONS MON COMPTE BORDEREAUX CERTIFIE OUVRES DEBITEUR
    BORDEREAU REMISE DES CHEQUES FILIGRANE PAR COURRIER IMPAYE COMMERCANT ENCAISSEMENT CHEQUIER MOYENS DE CHEQUE BANQUE EMETTRICE

A VOIR AUSSI

Communication visuelle : quelles sont les solutions les plus efficaces pour votre entreprise ?

En marketing, la communication visuelle est l’ensemble des actions mises en place pa…