La prévoyance professionnelle est très utile aux travailleurs. Ceci, en ce sens qu’elle les aide à se prémunir contre les conséquences financières d’une invalidité ou d’un arrêt de travail. Mieux, elle permet aux proches de tous ceux qui la contractent de percevoir un capital ou une rente en cas de décès du contractant. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la prévoyance professionnelle.

Prévoyance professionnelle : c’est quoi ?

La prévoyance professionnelle est un contrat d’assurance qui permet au contractant – travailleur salarié ou indépendant (dirigeant, commerçant, etc.) – de faire face à certains risques ou aléas de la vie. Il s’agit donc d’une protection sociale mais qui vient en complément du régime de base de la Sécurité Sociale.

En tant que garantie, elle couvre de nombreux risques dont l’incapacité de travail, l’invalidité, la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ou l’invalidité absolue et définitive (IAD) et le décès suite à une maladie ou à un accident (de travail, de circulation, etc.).

Avec ces garanties complètes qu’elle offre aux contractants, l’avenir de leurs proches est préservé. Ceux-ci sont en effet protégés grâce notamment aux aides qu’ils reçoivent. Celles-ci peuvent prendre diverses formes (indemnités journalières, rente d’invalidité, versement d’un capital de décès…). Tout dépendra du profil du professionnel et de ses besoins.

Quels sont les avantages de la prévoyance professionnelle ?

La prévoyance professionnelle offre bien des avantages aux travailleurs. Mais le maintien de salaire en est le principal. Cette somme peut être versée au professionnel ou à qui de droit lorsque le contractant se retrouve dans l’incapacité de travailler.

Comme souligné tantôt, ce versement peut se faire sous la forme d’indemnités journalières ou forfaitaires, ou encore d’une rente spécialement en cas de décès. Il vient ainsi compléter le régime de base de la Sécurité Sociale, qui est relativement faible.

C’est pour cette raison qu’il peut être intéressant de souscrire à une prise en charge complémentaire lorsqu’on est encore actif. Ceci est d’autant plus vrai pour les professionnels indépendants ou non salariés. Car, leur protection sociale de base est souvent loin de suffire. De plus, ses contractants bénéficient de certains avantages fiscaux intéressants.

Prévoyance professionnelle : quels sont les profils concernés ?

La prévoyance professionnelle peut être souscrite par l’ensemble des travailleurs, c’est-à-dire les indépendants et le personnel d’entreprise. Dans la première catégorie, les profils concernés sont entre autres les chefs d’entreprises, dirigeants, artisans… et commerçants. La seconde catégorie de travailleurs regroupe tous les salariés.

L’assurance prévoyance professionnelle est-elle obligatoire ?

La souscription à un contrat d’assurance de prévoyance professionnelle est facultative. Car, il s’agit d’une solution complémentaire au régime de base, qui lui est obligatoire.

Si de nombreux professionnels choisissent de contracter cette assurance, c’est parce que d’une part elle leur permet d’optimiser les montants d’indemnisation basiques souvent faibles et insuffisants. Et d’autre part, pour la tranquillité d’esprit qu’elle leur confère.

Ainsi, même si elle est facultative, l’assurance prévoyance professionnelle est vivement conseillée aux travailleurs surtout freelance ou indépendants. Mais pour profiter d’une bonne prévoyance professionnelle, il faut choisir son assureur avec beaucoup de soin.

Prévoyance professionnelle : suis-je concerné ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Registre national des entreprises : l’essentiel à savoir !

Le registre national des entreprises a été instauré par la loi PACTE …