Le policier et le gendarme sont deux agents des forces de l’ordre souvent confondus dans la société. Si vous ne savez pas faire la différence entre ces deux corps de métier, nous allons vous expliquer comment arriver à comprendre la séparation de la police et de la gendarmerie et ce que vous pourriez attendre de ces deux entités.

Les uniformes de la police et de la gendarmerie

Les uniformes du policier et du gendarme ne diffèrent pas tellement. La tenue de travail du policier est bleu foncé avec le mot « Police » plaqué dans le dos. Le gendarme pour sa part s’habille en bleu ciel et porte l’inscription « Gendarmerie » dans son dos.

Bien évidemment, l’uniforme ne s’arrête pas là. C’est plus souvent par certains accessoires que les populations reconnaissent un policier ou un gendarme. Que ce soit des bottes de cuir luisantes, des brassards marqués de leur affiliation respective, du bâton télescopique ou matraque, ces équipements, disponibles sur Security shop et partagés par les deux professions, sont les signes par lesquels ils sont communément identifiés. Pas étonnant alors que la frontière entre policier et gendarme soit aussi floue aux yeux des civils. Il faut tout de même savoir que les policiers agissent dans les zones urbaines tandis que les gendarmes sont présents dans les campagnes. Au vu de leur tenue, cela vous permet de faire une distinction entre les deux métiers.

police gendarmerie vêtement

Le statut juridique des deux professions

Le premier élément de distinction entre la police et la gendarmerie est le statut de leurs agents. Un agent de la police nationale est considéré comme fonctionnaire du ministère de l’Intérieur. Les policiers nationaux sont donc des fonctionnaires de l’État. Ils sont soumis aux horaires normaux de travail, disposent d’un syndicat, mais subissent l’interdiction de faire grève en raison de leur devoir de réserve. Ils ne disposent pas d’un logement de fonction, mais sont autorisés à demander des primes ou subventions afin d’obtenir un logement.

Les gendarmes sont membres des forces armées françaises pour leur part. Ils sont toutefois affectés au ministère de l’Intérieur où ils opèrent en compagnie des forces de la Police nationale et de la Sécurité civile. Ils reçoivent salaire et ordres de mission de la part du ministère de l’Intérieur, mais restent malgré tout des militaires. Ils sont logés dans les casernes de gendarmerie et doivent rester disponibles pour une mobilisation à tout moment.

Les missions des policiers et des gendarmes

Le code de déontologie des policiers et des gendarmes est le même. Leurs missions sont également les mêmes, mais diffèrent par rapport à la zone d’opération de chacun de ces corps de métier.

La police est essentiellement déployée en zone urbaine. Les policiers peuvent être amenés à remplir divers rôles selon le service auquel ils ont été affectés par la Police nationale. Les forces de la gendarmerie pour leur part opèrent plutôt en zone périurbaine. Il s’agit de servir les villes moyennes et les territoires ruraux, hors du champ d’activité de la police nationale. Cette affectation correspond beaucoup à leur statut de militaires et leur permet de respecter une certaine distance avec l’activité urbaine.

Il existe certaines unités particulières au sein de la police et de la gendarmerie qui, elles, sont chargées d’une mission différente et obéissent en conséquence à des règles qui leur sont propres. Il s’agit notamment du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) et de la Police technique et scientifique dont les champs d’action sont dépourvus de restrictions. Au-delà de la tenue que porte un gendarme et un policier, vous pourrez dorénavant effectuer la distinction entre ces deux métiers.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

7 villes qui sont devenues les bastions de la French tech

Depuis quelques années, la France a connu un franc succès dans le domaine de l’intel…