L’expression « Bonnes vacances » est un ensemble de mots très utilisé lors des périodes estivales dans les milieux professionnel et scolaire. Elle correspond à un temps de détente, de relaxation et de déconnexion avec son quotidien. Cependant, force est de constater qu’elle est souvent mal orthographiée par la plupart de ses utilisateurs. Quelles sont les règles à respecter pour bien l’écrire ? Voici toutes les informations nécessaires à connaitre sur l’expression « Bonnes vacances ».

La richesse de la langue française

La langue française est composée de plusieurs expressions simples, mais très variées. Leur utilisation exige un certain respect de règles de grammaire et d’orthographe. C’est aussi une langue qui peut se révéler complexe surtout quand certains mots ou expressions prêtent à confusion. Cette complexité fait qu’il est très facile de faire des fautes d’orthographe. L’expression « Bonnes vacances » en est l’illustration parfaite.

En effet, plusieurs personnes l’orthographient mal parce qu’elles ne maitrisent pas les règles de français. Si ces fautes paraissent banales, elles changent le sens d’une phrase. De plus, son utilisateur peut être mal perçu par ses pairs. La bonne orthographe s’avère pourtant très simple à écrire.

Remarquons que pour souhaiter un agréable temps de repos, certaines personnes écrivent « Bonne vacances » ou « Bonne vacance » en lieu et place de « Bonnes vacances ». Si les deux premières expressions apparaissent correctes, elles ne le sont pas en réalité. L’orthographe juste de cette expression est : « Bonnes vacances ».

Par ailleurs, il existe des moyens simples pour respecter les règles de grammaire de la langue française. La première solution est d’utiliser un dictionnaire classique de la langue ou un dictionnaire sur internet. La deuxième solution est de suivre des cours de la langue française.

L’expression « Bonnes vacances »

Pourquoi l’expression « Bonnes vacances » est-elle la bonne ?

Écrire « Bonne vacances » dans un mail, une lettre, un message ou sur une carte poste constitue une faute d’orthographe. Dans ce cas de figure, l’adjectif « bonne » devrait s’accorder avec le nom « vacances ».

Une fois cette remarque faite, attardons-nous sur le sens du mot « vacance ». En français, il signifie : « poste libre à pourvoir ». C’est un mot au singulier dont les origines remontent au XIIIe siècle. Il est issu du verbe d’origine latin « Vacare » qui veut dire : « vide ou inoccupé ». À cette période, le mot français « vacance » était utilisé pour désigner l’absence d’un souverain à son poste.

L’Église a utilisé également ce mot pour évoquer une période durant laquelle il fallait élire un nouveau successeur au roi. De fait, écrire « Bonne vacance » à un collègue ou à collaborateur, c’est faire référence à un poste vacant à pourvoir. Dans ce cas, l’expression ne signifie en aucun cas bonne période de détente et de relaxation. Seul l’usage du pluriel du mot « vacances » peut être utilisé pour souhaiter à une personne d’excellents jours de congé.

Le mot « vacances » au pluriel a été formé au XXe siècle en France. Il était utilisé dans le domaine judiciaire pour désigner l’arrêt momentané des activités des magistrats et des tribunaux. Sa signification a évolué au cours du temps.

Plus tard, le terme français vacances est utilisé pour désigner le temps où les employés, les employeurs, les élèves et enseignants prennent des jours de repos. Il renvoie simplement à une période de congé.

Comment éviter les fautes d’orthographe ou de grammaire en français ?

L’expression « Bonnes vacances » nous révèle que la langue française peut sembler parfois complexe. Juste quelques détails peuvent changer la signification d’une phrase. Voilà pourquoi il est essentiel de recourir à un dictionnaire français ou se faire former sur les éléments essentiels de la grammaire française.

Un dictionnaire français

Un dictionnaire français est l’outil idéal pour éviter les fautes d’orthographe ou de grammaire. Le consulter permet de trouver l’orthographe juste et de vérifier certains mots dont deux orthographes sont reconnues. Cet outil permet aussi de connaitre le genre d’un mot, sa prononciation, ses synonymes et antonymes, et autre détail sur le mot.

Un dictionnaire est disponible sous deux formes : la version physique et la version numérique. Le dictionnaire « physique » est le plus accessible des deux. L’utilisateur n’a pas besoin d’utiliser d’un ordinateur ou d’une connexion internet pour s’en servir. Son autre avantage, c’est qu’il n’a pas besoin de mise à jour. L’utilisateur doit juste acheter les éditions les plus récentes afin d’accéder aux nouveaux mots ajoutés.

Cet aspect du dictionnaire physique peut déplaire à plusieurs personnes puisqu’il engendre d’importantes dépenses. L’autre inconvénient, c’est qu’il faut parfois tourner beaucoup de pages avant de trouver un mot.

Quant à un dictionnaire numérique, son utilisation nécessite un ordinateur, un Smartphone ou une tablette. Parfois, l’utilisateur a aussi besoin d’une connexion internet. Son avantage réside notamment dans sa praticité. Les mots sont accessibles en un clic grâce à la barre de recherche.

Par ailleurs, un dictionnaire numérique a besoin des mises à jour (MAJ) périodiques. Ces dernières sont pour la plupart gratuites sur internet.

Un dictionnaire français peut être aussi disponible sur divers sites internet. Ces derniers proposent des informations complètes qui englobent l’orthographe, les règles de grammaire, les synonymes, les exemples de phrase, etc. Ces sites sont des solutions plus économiques que les dictionnaires physiques et les dictionnaires numériques téléchargeables ou livrés dans des CD ou DVD. Leurs services sont 100 % gratuits.

Cependant, pour disposer des informations correctes et fiables, il est recommandé d’opter pour un dictionnaire français réputé comme Le Robert ou le Larousse.

L’expression « Bonnes vacances »

Suivre des cours de français

Consulter un dictionnaire n’est pas suffisant pour maitriser la langue française. Pour parfaire son orthographe et améliorer son niveau de langue, il faut suivre une formation de français. Grâce à cette dernière, il est possible de maitriser les règles d’orthographe et de grammaire. Elle permet de surpasser les difficultés liées à l’usage des mots et expressions tels que « bonnes vacances ».

Les travailleurs peuvent effectuer ces cours de français durant leurs vacances. Mais, s’ils souhaitent se détendre uniquement durant ces périodes, ils peuvent les suivre en dehors de leurs heures de travail.

Toutefois, il est important d’opter pour une formation en langue française de qualité. Voici quelques critères pour choisir son établissement :

  • la renommée du centre de formation ;
  • les avis des anciens élèves de l’établissement,
  • la qualification des formateurs ;
  • l’efficacité du réseau des anciens apprenants ; etc.

En suivant des cours de français ou en se servant d’un dictionnaire, il est plus facile d’accéder à une maitrise de la langue. Ainsi, les mots et expressions complexes deviennent plus simples à employer.

La traduction de l’expression « Bonnes vacances » dans d’autres langues

Dans un monde de plus en plus globalisé, la compétence culturelle apparait comme un élément essentiel. Ainsi, l’apprentissage des langues étrangères présente moult avantages notamment pour les travailleurs, élèves et étudiants.

Souhaiter bonnes vacances à un collaborateur non francophone peut avoir un impact positif sur la relation existante. De même, certaines entreprises possèdent leur succursale dans des pays non francophones. Un chef d’entreprise qui souhaite de bonnes vacances à ses employés dans leur langue natale apporte une bonne ambiance dans la société.

Voici la traduction de l’expression « Bonnes vacances » dans quelques langues :

  • en anglais, bonnes vacances se dit « Good holidays et Happy holidays » ;
  • en italien, bonnes vacances se dit « Buone vacanze » ;
  • en allemand, bonnes vacances se dit « Guter urlaub » ;
  • en polonais, bonnes vacances se dit « Wesolych wakacji » ;
  • en polonais, bonnes vacances se dit « Iyi tatiller » ;
  • en espéranto, bonnes vacances « Bonan libertempon » ;
  • en néerlandais, bonnes vacances se dit « Goede vakantie » ;
  • en hongrois, bonnes vacances se dit « jó nyaralást (pour les vacances d’été) et Kellemes vakációt (pour les vacances académiques) » ;
  • en espagnol, bonnes vacances se dit « Buenas vacaciones » ;
  • en portugais, bonnes vacances se dit « Bom feriado » ;
  • en japonais, bonnes vacances se dit « suteki na kyûka o », etc.

Il existe encore d’autres traductions de l’expression « Bonnes vacances » qui ne figurent pas ici. Pour les connaitre, il faut se rendre sur des sites de dictionnaires sur internet.

Quelques phrases en anglais comportant l’expression « Bonnes vacances »

L’anglais demeure la langue la plus utilisée dans le domaine commercial ou de la diplomatie internationale. Elle est aussi la langue du tourisme, et par-dessus tout la langue de la communication internationale.

Voici quelques phrases qui comportent l’expression « Bonnes vacances » en anglais :

  • « Je vous souhaite cher collègue de bonnes vacances » = « I hope you dear colleague have a good break» ou « I wish you dear colleague a good holiday »;
  • « Je vous souhaite monsieur le directeur de passer de bonnes vacances avec votre famille » = « I wish you Mr. Director to have a good holidays with your family ».

En France, la langue anglaise est très utilisée par les professionnels qui souhaitent utiliser une langue étrangère pour formuler leurs souhaits à un collègue ou un collaborateur. Elle est plus connue que d’autres langues comme le japonais, le maltais, le turc…

Quelques conseils pour passer de vraies bonnes vacances

Beaucoup de personnes éprouvent des difficultés à organiser et à profiter de leurs vacances. Une petite erreur peut entrainer une mauvaise expérience et créer plus de stress chez un individu. Alors que les vacances demeurent la période propice pour réduire le stress, faire le plein de vitamines D, retrouver sa famille, adopter une meilleure hygiène de vie…

C’est pourquoi il s’avère important d’organiser ce temps de repos. Plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour passer de bonnes vacances : organisation, les tenus, la destination, le divertissement, les dépenses, etc. Voici quelques conseils pour profiter de ses vacances :

Opter pour un lieu ensoleillé

Selon une étude menée par l’enseignant chercheur en psychologie sociale de l’Université de Bretagne, Nicolas Guéguen, le soleil est un élément bénéfique pour l’organisme et notre humeur. Il est nécessaire pour se débarrasser rapidement du stress causé par des mois de travail. Il révèle que la lumière du soleil favorise la sécrétion de la sérotonine par l’organisme. Cette hormone est responsable de la régulation de l’humeur, de l’anxiété ou des comportements. Elle serait aussi impliquée dans la prise de décision et la motivation.

Selon Nicolas Guéguen, le soleil assurerait aussi la régulation de la mélatonine, l’hormone responsable du sommeil. Ainsi, il apparait bénéfique pour les travailleurs souffrant des troubles de sommeil d’opter pour une destination ensoleillée.

L’expression « Bonnes vacances »

Apprendre de nouvelles langues

La langue est le véhicule principal de la communication. Les personnes qui choisissent un pays non francophone pour leurs vacances ont besoin d’avoir quelques connaissances de la langue du pays hôte. Cela permettra de passer de bonnes vacances. Pour cela, il faut suivre des cours de langue avant de se rendre sur les lieux.

Plusieurs agences proposent des cours de langue à prix réduit. Ce dernier dépend de plusieurs facteurs dont le niveau de l’apprenant et les heures par séances.

Par ailleurs, il est aussi possible d’acquérir des connaissances en une langue étrangère en utilisant des applications linguistiques et des dictionnaires en ligne édités par l’Académie française. Par exemple, les pages des dictionnaires sur internet proposent une multitude d’expressions, noms, adjectifs, synonymes et exemples de phrases en français.

Réduire ses dépenses

Passer des vacances en dehors des frontières de la France peut engendrer des coûts importants. Des astuces simples existent pour vivre pleinement cette période de détente et faire des économies. Elles se révèlent efficaces pour choisir les meilleures destinations de vacances à coût réduit.

La première solution à exploiter est de cibler la basse saison. Cette dernière indique la période au cours de laquelle le coût des réservations des vols vers une destination est réduit. Les agences de voyages et les compagnies aériennes proposent généralement des tarifs plus abordables durant cette période de l’année. Par exemple, les mois de février et de mars demeurent les moins qui connaissent moins de voyage. Les prix diminuent également durant les périodes hors-saison et hors des vacances scolaires.

Par contre, la haute saison implique la hausse des tarifs sur les billets d’avion et de train. En effet, elle correspond à la période des grands événements, des fêtes du calendrier, des festivals, de Spring break…

Cependant, si les vacances se déroulent durant la haute saison, il faudra guetter les promos de vacances qu’offrent les agences de voyages et les compagnies aériennes. De même, ces dernières proposent des offres promotionnelles durant toutes les saisons. Cette astuce consiste à faire des réservations dans la nuit. En effet, plusieurs compagnies aériennes réduisent leurs tarifs, quand les internautes sont déconnectés. Cela est aussi dû au fait que les réservations diminuent considérablement durant cette période de la journée.

L’autre astuce pour réduire ses dépenses, c’est de payer son billet d’avion ou de train quelques semaines avant son départ. Cette technique suit la loi de la demande et de l’offre. Plus tôt un voyageur réserve, plus le prix est réduit, car de nombreuses places sont encore disponibles.

Confier l’organisation des vacances à une agence spécialisée

Pour passer de bonnes vacances, il faut réduire les tâches qui concernent l’organisation des vacances. Elles correspondent à une période de repos et d’évacuation du stress des journées de travail. Pour passer de bonnes vacances sans se soucier de son organisation, il faut la confier à une agence qualifiée en la matière. Cela permet de se dégager des démarches techniques et administratives liées au congé.

Prévoir la fin des vacances

La fin des vacances fait souvent penser au retour au travail, ce qui peut être très stressant. Cela peut avoir des répercussions sur l’organisme et entrainer une insomnie, une somnolence, une accélération du rythme cardiaque, des asthénies, des courbatures, etc. Afin d’éviter ces désagréments, il est nécessaire d’anticiper la fin de ses vacances. Pour cela, il faut réserver quelques jours à passer en famille avant de retourner à la routine quotidienne ou au travail.

Pour la psychologue et chercheuse Robies Ortega, « un temps de réadaptation à notre environnement ordinaire est nécessaire pour prévenir le stress, la déprime et l’anxiété après des moments de repos ».

De façon pratique, il s’agit de prendre une semaine de vacances au soleil et une semaine de récupération à la maison lorsqu’on a deux semaines de vacances.

Conclusion

En somme, l’expression « Bonnes vacances » est très utilisée par les salariés et chefs d’entreprise. Elle renvoie à une période de relaxation et de détente. Elle constitue l’un des groupes de mots mal orthographiés par certaines personnes. Notre article présente de façon simple comment et pourquoi bien l’écrire. Deux moyens sont proposés ici pour éviter les fautes d’orthographe et de grammaire en français. Le premier est de recourir à un dictionnaire. On retrouve des dictionnaires physiques et des dictionnaires numériques. L’autre moyen est de suivre un cours de langue.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

7 villes qui sont devenues les bastions de la French tech

Depuis quelques années, la France a connu un franc succès dans le domaine de l’intel…