Cadres et Dirigeants Magazine – Business | Digital | Emploi | Marketing | Juridique | Tech | Immobilier

Création d’un point de vente de kebabs : les étapes clés

image creation kebabs.jpg

Investir dans un restaurant de kebabs est une excellente idée, car les différents plats à base de viande grillée servis dans les établissements de ce genre attirent toujours plus de clientèle. Cependant, l’ouverture du premier point de vente de kebabs reste un projet complexe. Il s’agit d’un défi qui nécessite une stratégie bien pensée et un plan d’action parfaitement maîtrisé. Cet article vous fera découvrir les étapes indispensables à la création d’un point de vente et les astuces pour vous aider à mieux rentabiliser votre projet.

Choisissez un grossiste pour équiper votre point de vente de kebabs

La création d’un kebab nécessite l’achat d’équipements indispensables à la transformation, la préparation et la conservation de la viande. Vous aurez par exemple besoin de broches, de friteuses, de couteaux électriques et diverses autres fournitures dont l’effectif variera en fonction de la quantité de viande à préparer chaque jour.

Pour vous procurer le matériel nécessaire à la création d’un point de vente de kebabs, vous avez le choix entre une multitude de fournisseurs sur le marché. Cependant, pour réduire les dépenses et optimiser votre budget, il est préférable de se tourner vers des grossistes agréés. En effet, ces derniers proposent un prix unitaire plus bas que les détaillants puisqu’ils vendent en grande quantité.

Faire appel à un grossiste fiable pour votre kebab vous permet aussi d’équiper votre point de vente en économisant sur les coûts de transport. En effet, le nombre de déplacements pour la livraison des achats se retrouve ainsi limité. De plus, les machines achetées sont de meilleure qualité, étant donné que les gros fournisseurs sont tenus de répondre à des critères d’excellence.

Les grossistes représentent encore la solution parfaite pour l’achat des denrées alimentaires. Ces spécialistes de la restauration fournissent des milliers de points de vente de kebabs avec le meilleur des broches et des lamelles de kebab. Les produits vendus sont rigoureusement sélectionnés pour leurs saveurs, afin de vous permettre d’exploiter leur plein potentiel et de conquérir vos futurs clients avec de délicieuses recettes.

Pour vous procurer de la viande de kebab de renom, nous vous recommandons de privilégier les grossistes qui sont en conformité avec les normes en la matière. Les certifications obtenues grâce au respect de ces règles attestent que les produits vendus par les grossistes ont une bonne qualité bactériologique et ont été manipulés selon des normes d’hygiène irréprochables.

Le moyen le plus facile de trouver un grossiste sérieux et fiable pour votre kebab est d’effectuer des recherches sur internet. Pour cela, il vous faudra comparer les sites web spécialisés dans le domaine en prenant le soin de consulter les avis des internautes à propos des plateformes inspectées. Cette petite enquête vous permettra de faire le tri dans la pléthore d’offres disponibles pour sélectionner les prestataires les plus dignes de confiance.

Établissez un budget et cherchez des financements pour votre commerce

À l’instar de n’importe quel autre type d’entreprise commerciale, la création d’un point de vente de kebabs nécessite un bon budget. L’investissement peut être plus conséquent selon vos objectifs et votre technique de marketing. Parmi les différents points qui impliqueront de grosses dépenses durant le processus de création de votre point de vente de kebab figurent :

Afin que le lancement de votre commerce soit couronné de succès, vous devez donc vous préparer pour couvrir l’intégralité des dépenses essentielles à effectuer avant l’ouverture. Pour mieux faire face à toutes les charges budgétaires qu’implique votre future activité, vous pouvez vous tourner vers diverses possibilités de financement.

La première solution qui s’offre alors à vous est de solliciter des établissements bancaires pour obtenir un prêt. Pour cela, il est primordial que vous ayez déjà réuni vous-même au moins 50 % de la somme totale dont vous avez besoin pour vous lancer dans la création de votre point de vente de kebab. Vous devrez ensuite présenter votre business plan au banquier et le convaincre de la fiabilité de votre projet. Cette étape est particulièrement importante, car elle jouera un rôle déterminant dans la sélection du taux d’intérêt imposé à la subvention qui vous sera octroyée.

Le délai de remboursement du prêt accordé peut varier en fonction de l’établissement bancaire choisi. Cependant, en moyenne, l’acquittement complet s’étend sur une période comprise entre 5 et 7 ans. En dehors des banques, d’autres organismes de financement offrent des possibilités d’emprunt sans intérêt pour vous permettre d’optimiser votre budget et finaliser sereinement l’ouverture de votre commerce. Pour obtenir ces subventions, vous devrez rassembler un dossier à envoyer à l’organisme concerné. Un comité spécialisé analysera ledit dossier et décidera du refus ou de l’acceptation de votre candidature.

En France, la plupart des régions mettent à disposition des entrepreneurs des aides spécifiques pour les aider à démarrer leurs projets. Nous vous conseillons donc de vous rapprocher des autorités pour vérifier si votre région propose des subventions adaptées à la création d’un point de vente de kebab. D’autres solutions de financement comme le crowdfunding ou la levée de fonds peuvent également vous être d’une grande utilité pour maximiser votre capital d’amorçage.

Cherchez le lieu d’implantation et le local de votre kebab

La recherche de la zone d’implantation est une étape décisive dans le processus de création d’un point de vente de kebab. Cette phase jouera un rôle majeur dans la réussite de votre commerce. Par conséquent, de nombreux critères sont à prendre en compte afin de sélectionner un local bien situé qui pourra vous garantir une bonne rentabilité.

Pour commencer, vous devez mener des enquêtes sur les personnes qui fréquentent ou qui habitent le quartier. Cette étude préliminaire vous permettra de connaître les préférences culinaires des individus réguliers dans la zone et de savoir s’ils seront intéressés par ce que vous voulez leur proposer.

Si les tendances gastronomiques et le pouvoir d’achat des individus fréquentant la région correspondent à vos attentes, vous devrez maintenant prendre en compte le flux de passants. Il est surtout recommandé de privilégier les zones animées pour l’implantation de votre point de vente de kebab. Ainsi, concentrez vos recherches sur les locaux situés à proximité des endroits fréquentés comme une place publique, une école, un parc d’attractions, etc.

Assurez-vous également que le lieu choisi soit facile d’accès et dénué d’obstacles susceptibles d’empêcher les clients de porter leur attention sur votre point de vente. Les trottoirs doivent alors être assez spacieux afin de permettre aux passants de s’arrêter ou de flâner en toute liberté. Implanter votre commerce à côté d’un endroit où il est possible de se garer vous aidera à attirer encore plus de clients véhiculés.

Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, la proximité de concurrents dans une zone n’est pas nécessairement une menace. Au contraire, cela rend l’endroit plus dynamique et vous permet d’effectuer une étude de marché plus approfondie. Cependant, pour vous imposer et vous construire rapidement une fidèle base de clientèle malgré la concurrence, vous devez choisir un local bien visible. La devanture doit être attrayante et bien dégagée pour vous permettre de capter aisément l’attention des passants.

La structure interne du local est aussi un aspect fondamental à prendre en considération pendant la quête du lieu idéal pour un point de vente de kebab. L’intérieur de l’établissement doit être aménagé de façon adéquate. Il doit encore disposer de l’espace nécessaire pour permettre à vos futurs clients de s’installer sans se sentir serrés.

Enfin, il vous faudra vérifier les futurs programmes d’urbanisme prévus dans la zone choisie pour l’implantation de votre point de vente de kebabs. Pour cela, vous pouvez vous rapprocher de la mairie ou vous renseigner auprès des commerçants déjà installés sur place. Cette enquête vous permettra de déterminer si les travaux prévus dans le quartier pourront vous avantager ou au contraire nuire à votre commerce.

Adoptez la forme juridique appropriée pour votre point de vente

La forme juridique que vous choisirez aura un impact considérable sur l’avenir de votre commerce. Chacune de ces formes possède des avantages et inconvénients qui leur sont propres. Elles présentent également des régimes fiscaux différents. Pour choisir le statut qui sera le mieux adapté à votre point de vente de kebabs, vous devez analyser et comparer les différentes formes juridiques accessibles pour ce type d’entreprise.

Si vous êtes le seul engagé dans la création de votre point de vente de kebabs, vous pouvez souscrire au statut de SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Cette forme juridique facilite le développement des entreprises naissantes. En effet, l’associé unique pourra définir les règles de fonctionnement et d’organisation de la société comme bon lui semble. La SASU protège le patrimoine personnel du dirigeant et donne à ce dernier la possibilité de continuer à bénéficier des allocations chômage. Cette forme juridique présente toutefois quelques inconvénients comme la complexité des formalités de souscription ou le coût légèrement plus élevé des cotisations sociales.

Si vous souhaitez ouvrir votre kebab en partenariat avec des actionnaires ou des associés, il vous faudra opter pour la SAS (Société par Actions Simplifiée) ou la SARL (Société à responsabilité limitée). Ces formes juridiques offrent elles aussi leur lot d’avantages, comme :

Parmi les inconvénients qui caractérisent la SAS figure la difficulté de la rédaction des statuts. En effet, les règles d’organisation devront être fixées en tenant compte de l’avis de chaque associé, afin d’éviter tous conflits internes. De plus, ce statut n’est pas très approprié si votre kebab est censé être une entreprise familiale. Un autre inconvénient de la SAS est que cette forme juridique inclut des charges sociales plus élevées tant que le président de la société et les associés sont rémunérés.

Quitter la version mobile