Considéré comme étant le sésame ultime pour les entrepreneurs à la poursuite du rêve américain, le visa E2 permet de créer un business, d’investir et de s’installer aux États-Unis. Il permet également de travailler comme employé outre-Atlantique et aujourd’hui, de nombreux Français se sont expatriés aux États-Unis grâce à ce document. Quels sont les tenants de ce visa ? Dans quels cas est-il nécessaire de l’obtenir ?

Qu’est-ce que le visa E2 ?

Le visa E2 ou visa investisseur est un visa américain non immigrant qui s’adresse uniquement aux étrangers de certaines nationalités, dont les Français. En d’autres termes, il s’agit d’un visa qui ne peut déboucher sur une carte verte ou l’obtention de la nationalité américaine, mais qui permet de se lancer dans une activité d’entrepreneuriat aux États-Unis.

Il offre la possibilité de s’y installer avec son conjoint et ses enfants, et de recruter des employés français qui feront également partie du voyage. Le principal objectif de l’intéressé est donc de devenir investisseur aux USA grâce au visa E2 et il devra répondre aux conditions prévues par les services de l’immigration américaine pour être éligible à ce document. Le visa E2 peut avoir une validité de 3 à 60 mois, renouvelable autant de fois que nécessaire.

Quelles sont les conditions d’obtention du visa E2 ?

Pour pouvoir prétendre au visa E2, l’entrepreneur doit répondre aux conditions suivantes :

  • Être issu d’un pays ayant signé un traité avec les États-Unis pour la classification E2. La France (départements d’outre-mer compris) en fait partie, et ce depuis le 21 décembre 1960, tout comme la Belgique, le Luxembourg ou encore le Canada.
  • Détenir un montant minimal de 100 000 dollars. Vous devez investir un montant substantiel. Ce montant peut varier en fonction de l’activité, mais le respect d’un minimum de 100 000 dollars optimise vos chances d’obtenir votre visa E2. Le montant doit être obtenu de manière licite, preuve à l’appui.
  • Être en mesure de présenter l’entreprise et son business plan. L’entreprise doit être réelle et un business plan sur une période de 25 mois vous sera exigé. Le projet doit prévoir les dépenses et les ventes. Il doit également présenter une étude de marché que vous aurez réalisée au préalable, le modèle économique de l’entreprise ainsi que votre stratégie marketing.

obtenir un visa E2

Quels sont les avantages du visa E2 ?

L’acquisition du visa E2 procure de multiples avantages. En effet, il permet aux entrepreneurs des 75 pays signataires de venir vivre et travailler aux USA, éventuellement avec leurs familles. Le conjoint de l’investisseur peut suivre l’intéressé dans cette aventure, car il bénéficiera d’un visa E2 dépendant (appellation non officielle) qui fait également office d’autorisation de travail dans le pays de destination. Il en est de même pour les enfants, à la différence que leurs visas E2 dépendants leur donneront l’opportunité de résider et d’étudier aux États-Unis jusqu’à l’âge de 21 ans. Passé cet âge, ils devront recourir aux procédures classiques pour continuer de résider aux USA.

L’investisseur et sa famille bénéficient d’une assurance santé avec une cotisation mensuelle revue à la baisse. De plus, les détenteurs du visa E2 peuvent se déplacer sans aucune restriction sur tout le territoire américain pendant la durée de validité du document. Ils peuvent également voyager hors des USA et y revenir à leur guise sans avoir à demander une autorisation de sortie.

Quelles sont les limites du visa E2 ?

Le visa E2 n’a pas que des avantages. Ce droit présente des limites qu’il faut connaître avant de partir. En effet, dans la mesure où l’entreprise créée ou rachetée peine à s’assurer une stabilité financière au bout de 25 mois, cela réduit grandement vos chances de renouvellement, surtout si les revenus de l’entreprise ne peuvent subvenir aux besoins de votre famille et couvrir les impôts. Si vous êtes contraint de déposer le bilan ou de revendre votre entreprise, votre visa E2 ne sera plus valable. Pensez donc à contacter un avocat spécialisé en droit d’immigration aux USA avant de fermer boutique.

Par ailleurs, un visa E2 ne peut déboucher sur une carte verte, quand bien même vous l’avez renouvelé plusieurs fois. L’obtention de la carte verte se fera de manière classique : par le biais du visa EB-5, la loterie carte verte ou suite à un mariage avec une personne de nationalité américaine. Si vous avez un conjoint et des enfants, ils devront acquérir un visa par leurs propres moyens.

Autre inconvénient majeur du visa E2 : vous n’avez pas la possibilité de recourir à un crédit bancaire, quels qu’en soient les motifs, ce qui limite le champ des possibilités en termes d’investissement.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

7 villes qui sont devenues les bastions de la French tech

Depuis quelques années, la France a connu un franc succès dans le domaine de l’intel…