La VSM ou viande séparée mécaniquement est un résultat de la séparation de la viande des os ou des carcasses. Ce procédé est appliqué sur différent type de viande, que ce soit le poulet, la dinde, le porc ou encore le bœuf. Une fois la séparation effectuée à l’aide d’un procédé mécanique, la viande est réduite en pâte, impliquant ainsi la destruction des fibres musculaires. Pour avoir ce résultat, voici les 4 machines incontournables à utiliser.

La séparatrice os-viande

Si vous savez déjà ce que c’est qu’une viande séparée mécaniquement, vous pouvez déjà vous faire une idée du rôle de cette machine. La VSM est un produit obtenu après séparation de la viande des os et des nerfs. La séparatrice os-viande est donc la machine la plus utilisée dans cette industrie. Vous pouvez en savoir plus sur lima-france.com et découvrir toutes les spécificités de cette machine séparatrice de viande.

La séparatrice os-viande est l’outil qui présente le rendement le plus élevé pour les produits VSM. Elle est dotée d’un tube spécifiquement conçu pour protéger la viande séparée. Grâce à ce dispositif, l’hygiène de la production est assurée durant tout le processus. De même, il s’agit d’un outil polyvalent qui est capable de traiter plusieurs sortes de viandes.

La séparatrice os de bœuf-viande

Conçue spécialement pour la viande de bœuf, elle sert à séparer la viande de bœuf des os dans le but d’obtenir une VSM. Avec cette séparatrice, vous obtenez une viande fibrée de très haute qualité. Son fonctionnement est basé sur un processus de faible pression capable de préserver les propriétés nutritives de la viande. En utilisant cette machine, la matière première n’a plus besoin de subir un prébroyage ou un prédécoupage.

La séparatrice os bœuf-viande possède un excellent rendement et fonctionne dans les meilleures conditions d’hygiène requises. Elle est facile à utiliser, peu encombrante et peut traiter de gros volume de viande.

machines séparatrice de viande

Cette machine est disponible en plusieurs modèles avec des fonctionnalités évoluées comme :

  • un système de traitement en continu ;
  • le transfert automatique de la viande dans le tube ;
  • le système de protection de la VSM à l’aide d’un support fermé.

En dehors de ses fonctionnalités, la séparatrice os de bœuf-viande a pour avantage d’être peu consommatrice d’énergie. Elle a un encombrement physique réduit et est facile à entretenir.

La dénerveuse/désosseuse

La dénerveuse ou la désosseuse est une machine électromécanique utilisée pour le traitement et la valorisation de la viande. Elle sert principalement à retirer les os ainsi que les nerfs de la viande. Cette machine à la possibilité de traiter différentes variétés de viandes comme le porc, le lapin, la volaille et même le poisson. Elle est particulièrement prisée par les charcutiers et les bouchers professionnels.

La séparatrice gras-couenne

Comme l’indique son nom, il s’agit d’une machine capable de séparer le gras de la couenne. Elle est spécialement destinée au traitement de la viande de porc. Après le passage de la viande dans la machine, la couenne récupérée est réutilisée pour la conception de produits cosmétiques et certaines recettes de cuisine. C’est justement pour cette raison que la séparatrice réalise un travail optimal avec un raclage au plus près de la couenne. Ainsi, le maximum de graisse est retiré sans que le collagène soit arraché.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Dématérialisation des documents : du simple scan à la gestion avancée

Quel que soit son statut, sa taille ou même son secteur d’activité, une entreprise d…