Le secteur médical et celui du paramédical constituent les premiers employeurs dans de nombreux départements, à l’instar de celui des Pays de la Loire. En 2019 par exemple, le CHU de Nantes comptait, à lui seul, plus de 12 500 professionnels. Ces derniers méritent la meilleure protection du fait de leur exposition aux différents risques du quotidien. Pour ce faire, il est judicieux de solliciter l’intervention d’un spécialiste du courtage. Dans cet article, nous allons vous donner trois bonnes raisons de faire appel à un courtier en prévoyance.

Quel est le rôle du courtier en contrat de prévoyance ?

Un courtier en prévoyance santé est un professionnel qui vous aide à vous assurer contre les risques du quotidien tels que les arrêts de travail, l’invalidité et le décès, en vous proposant un contrat de prévoyance individuelle compétitif et adapté à votre profil. Pour ce faire, ce spécialiste du courtage se charge de gratuitement comparer et de trouver pour vous l’assurance prévoyance la mieux adaptée à votre situation et à vos besoins.

Le courtier en prévoyance accompagne de nombreuses professions où les risques sont relativement élevés, à l’instar des professionnels des domaines médical et paramédical, des pharmaciens et des vétérinaires. Il accompagne ceux qui sont à la recherche de l’offre d’assurance prévoyance santé idéale en se renseignant auprès de tous les acteurs locaux. Ainsi, si vous cherchez un courtier en prévoyance à Nantes, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel du courtage implanté en Loire-Atlantique afin qu’il puisse vous accompagner dans votre recherche de la meilleure offre.

Faites appel à un courtier pour bénéficier de la meilleure prévoyance

Solliciter les services d’un courtier en prévoyance, c’est dans un premier temps avoir la possibilité de signer la meilleure offre de prévoyance. Cette dernière se caractérise par les conditions avantageuses qu’elle renferme. Parmi celles-ci, il y a par exemple la règle « T/66 » qui vous permettra d’obtenir une part de la rente d’invalidité supérieure à votre degré d’invalidité réel. Cela s’applique aux médecins généralistes, aux médecins spécialistes et aux dentistes.

Grâce à la meilleure prévoyance que vous présente le courtier, vous pourrez aussi recevoir une indemnité dès votre tout premier jour d’arrêt de travail, en fonction de la clause de votre arrêt et des franchises souscrites. Notez enfin que les cotisations comptant pour la prévoyance seront déduites de vos impôts.

contrat de prévoyance pour les médecins

Bénéficiez d’un contrat de prévoyance sur mesure

Outre le fait de signer la meilleure offre de prévoyance, faire appel à un courtier spécialiste du domaine vous permet aussi d’obtenir un contrat sur mesure. Si vous êtes par exemple pharmacien, vous avez sans doute constaté que votre régime obligatoire n’était pas réellement adapté à votre activité. En effet, ce régime ne couvre pas les arrêts de travail. Il ne vous donne droit qu’à une aide financière d’invalidité d’environ 14 000 € ou à une aide décès de 21 000 €.

Aussi, la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) ne reconnait pas le concubinage et le pacte civil de solidarité (PACS). De ce fait, vous devez donc être marié pour pouvoir effectuer le versement de la pension de réversion à votre partenaire. Faire appel à un courtier de prévoyance revient à optimiser vos chances de contracter la meilleure assurance prévoyance qui viendra compenser votre perte de salaire dès votre premier jour d’arrêt de travail.

Bénéficiez d’une prévoyance réelle et effective, avec une couverture plus élargie

Les activités du domaine paramédical nécessitent l’enchaînement des déplacements et autres rendez-vous au quotidien. Les professionnels de ce domaine comme les infirmiers, les podologues, les kinésithérapeutes et les diététiciens entre autres sont soumis à un régime obligatoire insuffisant. Ce dernier ne permet un versement des indemnités qu’à partir du 91e jour d’arrêt de travail. Pour bénéficier d’une indemnité versée dès le premier jour d’arrêt, faites appel à un courtier de prévoyance afin de signer un contrat qui vous garantira une couverture dès votre première année d’inactivité.

Vous pourrez de ce fait exercer votre profession plus sereinement. Avec l’aide d’un courtier , vous pourrez enfin renégocier votre contrat afin d’ajuster vos cotisations et votre couverture à vos revenus.

La couverture collective de la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires (CARPV) n’est limitée qu’aux rentes d’invalidité, de survie et d’éducation, ainsi qu’au capital décès. Cette couverture n’est pas optimale pour la profession de vétérinaire. Elle accorde une compensation financière de perte de revenus supérieure ou égale à 66% d’invalidité, et ce, seulement à partir du 366e jour d’arrêt de travail. C’est la raison pour laquelle il est judicieux de souscrire un contrat de prévoyance individuelle afin de bénéficier d’une couverture beaucoup plus élargie.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

7 villes qui sont devenues les bastions de la French tech

Depuis quelques années, la France a connu un franc succès dans le domaine de l’intel…